Un nouveau marchepied sécuritaire fait le plaisir des équipes de chargement de la volaille

Les équipes qui chargent des cageots pleins de volaille dans les camions pour les transporter devaient, par le passé, utiliser ce qui était disponible lorsqu’elles avaient besoin de quelque chose pour les aider à grimper dans le camion. Utilisant ce qui se trouvait autour, elles improvisaient avec des cageots virés à l’envers pour faire des marches. Mais ceci peut causer deux gros problèmes : cette pratique met en danger la santé et la sécurité des travailleurs en les faisant grimper sur une surface glissante et instable, et les cageots sont endommagés lorsqu’ils sont ainsi utilisés.

La Poultry Service Association – qui représente la plupart des entreprises qui capturent et transportent de la volaille vivante en Ontario – décida de créer, construire et mettre à l’essai un meilleur système puisqu’il n’existait pas de marchepied disponible sur le marché pour le chargement. L’Association voulait un marchepied léger, portatif et sécuritaire pour les travailleurs de l’industrie ontarienne de la volaille.

La création d’un nouveau marchepied de chargement sécuritaire fut menée comme une initiative sectorielle impliquant les principales entreprises de capture de la volaille de l’Ontario. Cette collaboration a permis de trouver une solution commune et moins dispendieuse qui pouvait être accessible à toutes les entreprises.

 

La création d’un marchepied sécuritaire répond à deux besoins : réduire les trébuchements et les chutes des travailleurs et réduire les dégâts faits aux cageots. Il n’est pas facile d’attribuer une valeur monétaire à l’amélioration de la santé et de la sécurité des travailleurs mais on peut certainement estimer les économies faites du point de vue des cageots. Si chaque cageot coûte 85 $ et qu’environ 30 % des cageots utilisés étaient jetés parce qu’ils étaient brisés en servant de marchepied, les économies annuelles pour l’industrie sont estimées à plus de 2,5 millions de dollars.

Ce nouveau marchepied portatif sécuritaire est maintenant utilisé par 85 % des entreprises de capture de la volaille en Ontario et l’industrie peut voir une différence. Les entreprises de transport remarquent une réduction du nombre de cageots endommagés et apprécient l’aspect sécuritaire de ce nouveau marchepied.

Ce projet a été financé en partie par le programme Cultivons l’avenir 2 (CA2), une initiative fédérale-provinciale-territoriale. L’Agricultural Adaptation Council participe à la prestation du programme CA2 en Ontario.