Un nouveau système d’alerte météo aide à protéger les fruits tendres de l’Ontario

Les producteurs de fruits tendres de l’Ontario ont besoin du parfait mélange de pluie, de soleil et de température favorable à la croissance pour obtenir des pêches, poires, cerises, abricots et nectarines frais et juteux. Mais lorsqu’un événement météorologique extrême survient pendant un stade de développement important, il peut dévaster toute une récolte. Malheureusement, les événements météorologiques imprévisibles sont de plus en plus communs.

 

L’organisme Ontario Tender Fruit Growers a identifié le besoin de trouver une meilleure façon de composer avec la température. « Nous n’avions pas de bonnes données disponibles pour déterminer les dégâts que pourrait causer un événement météorologique extrême à nos cultures », déclare M. Phil Tregunno, président d’Ontario Tender Fruit Growers.

 

Avec l’aide financière du programme Cultivons l’avenir 2 (CA2), fournie par l’entremise de l’Agricultural Adaptation Council (AAC), le groupe de producteurs a pu collaborer avec des chercheurs pour évaluer la rusticité des bourgeons de diverses cultures de fruits tendres. La rusticité des bourgeons donne une indication de la température que les bourgeons dormants peuvent endurer avant que les cultures deviennent endommagées.

 

« Si nous voulons fournir aux consommateurs ontariens et canadiens des fruits locaux de grande qualité, nous avons besoin de meilleurs outils pour gérer les températures extrêmes », ajoute M. Tregunno.

 

Les données recueillies au sujet de la rusticité des bourgeons des cultures de fruits tendres sont maintenant incorporées dans un nouveau système d’alerte météo en temps réel automatisé pour aider les producteurs ontariens de fruits tendres à prendre des décisions sur la gestion des événements météorologiques extrêmes.

 

Élaboré en collaboration avec l’Université Brock, KCMS Inc., Weather Innovations Inc. et l’Ontario Tender Fruit Growers, le nouveau système, mis à jour toutes les 15 minutes, surveille les températures régionales et fournit des données sur la survie des bourgeons. Avec 90 % de la production des fruits tendres provenant de la région du Niagara, la majorité des renseignements météorologiques proviennent de cette partie de la province.

 

Ce nouvel outil est accessible par les producteurs à TenderFruitAlert.ca et une recherche peut être faite selon l’emplacement, la culture et le cultivar. Le site fournit de l’information pour aider les producteurs à surveiller la résistance au froid des bourgeons pendant la période de dormance des fruits tendres et à gérer les blessures causées par l’hiver.

 

« Être bien préparé est un gros avantage lorsque la culture est très influencée par la température », signale M. Tregunno. « Ce nouvel outil nous fournit de l’information locale précise sur la température et la combine avec la vulnérabilité de cultures et cultivars particuliers pour prédire la température qui entraînera des pertes culturales. À l’aide de cette information, les producteurs peuvent prendre des décisions de gestion concernant les températures extrêmes – y compris l’utilisation d’éoliennes pour maintenir la température au-dessus du point critique pouvant endommager les cultures. »

 

L’Ontario comprend plus de 250 producteurs de fruits tendres qui génèrent plus de 55 millions de dollars en ventes annuelles provenant du marché du frais et de la transformation. Ces producteurs se souviennent tous du froid dévastateur qui a sévi au printemps 2012 et qui a causé des pertes de fruits tendres de 31 % à 89 %. La nouvelle base de données en ligne sur la résistance au froid aidera les producteurs à se préparer et à intervenir en cas d’événements météorologiques possiblement dommageables. Ceci protégera les marchés du frais locaux si importants qui font la réputation de la région ontarienne du Niagara.

 

Ce projet a été financé en partie par le programme Cultivons l’avenir 2 (CA2), une initiative fédérale-provinciale-territoriale. L’Agricultural Adaptation Council participe à la prestation du programme CA2 en Ontario.