Les concombres de serre de l’Ontario pénètrent de nouveaux marchés en Asie

Les concombres de serre de l’Ontario font des remous en Asie. Grâce à des initiatives récentes de développement commercial à Hong Kong et en Chine continentale, les résultats portent fruit … ou plutôt des concombres! Le marché asiatique est très intéressé à essayer les concombres de serre et ce nouveau marché favorise l’expansion de la production ontarienne, la création de nouveaux emplois et un investissement renouvelé dans l’industrie agroalimentaire de la province.

Cherchant à étendre et à diversifier ses marchés du concombre de serre, le groupe Ontario Greenhouse Vegetable Growers (OGVG) a identifié l’Asie comme un débouché clé. Une récente expansion économique combinée à une production intérieure limitée du concombre en Asie a inspiré l’idée d’une série de missions commerciales par les producteurs en serre de l’Ontario afin d’explorer les possibilités de marchés à l’étranger. Ces initiatives de développement commercial se sont déroulées en 2014 et 2015 et on commence maintenant à récolter les bienfaits de ces missions.

« Nous effectuons présentement des envois pilotes de concombres de serre de l’Ontario à certains marchés asiatiques », déclare Jacquie Trombley, Marketer Liaison Officer. « Le succès de ces envois pilotes résultera en des envois hebdomadaires. Les producteurs de l’Ontario sont fiers de la réussite de ce projet de développement des marchés. Le produit est suffisamment éloquent : qualité et fraîcheur supérieures! » En fait, les producteurs de l’Ontario peuvent livrer des concombres frais en Asie dans les deux à trois jours qui suivent leur récolte.

L’industrie ontarienne des légumes de serre compte pour plus de 820 millions de dollars de ventes à la ferme de tomates, poivrons et concombres, et contribue au maintien d’environ 13 000 emplois dans l’économie de la province. L’OGVG met l’accent sur l’expansion des marchés pour favoriser la croissance économique et créer plus d’emplois en Ontario.

Ms. Trombley admet que la réglementation et la logistique sont les plus gros défis de l’envoi de concombres de serre de l’Ontario dans les marchés de l’Asie. Un autre problème est de convaincre les consommateurs asiatiques que les producteurs canadiens peuvent faire pousser des concombres à l’année longue. Leur doute est facile à comprendre. Le climat canadien ne se prête pas à la culture extérieure du concombre en hiver. En serre toutefois, les producteurs ontariens produisent certains des légumes les plus frais et les plus délicieux offerts dans le monde.

Les efforts de développement des marchés ont commencé en 2014 lorsqu’un groupe de représentants ontariens se sont rendus en Asie pour participer à un salon commercial de l’industrie des fruits et légumes. Ils ont rencontré des acheteurs de produits, déterminé les possibilités du marché et identifié les défis qui se posent à l’exportation de concombres en Asie.

« Très peu de pays peuvent vendre des légumes dans les marchés de la Chine. Nous avons appris que les concombres du Canada étaient considérés comme un droit acquis dans leur système de marché, nous donnant la possibilité de les exporter », précise Trombley.

Le marché asiatique est un gros débouché en pleine expansion pour les légumes de serre et les efforts de développement commercial de l’OGVG pourraient être très payants.

En 2015, l’OGVG a organisé une foire commerciale sur les légumes de serre à Hong Kong pour permettre aux producteurs en serre de l’Ontario de présenter leurs produits aux acheteurs asiatiques. « Les concombres de l’Ontario ont une apparence différente de ce que les consommateurs asiatiques ont l’habitude de voir parce que nous cultivons des variétés différentes. Nous avons débattu ce problème et avons organisé notre propre foire commerciale pour démontrer nos produits », déclare M. Seguin. Le groupe a également fourni de l’information et un soutien technique lors de l’événement pour appuyer le développement des marchés.

Le projet de développement initial des marchés en 2014 et 2015 a été financé en partie par le programme Cultivons l’avenir 2. Ce projet constituait la première étape importante de l’expansion des exportations de légumes de serre de l’Ontario à l’étranger. L’OGVG se servira des résultats de ce projet réussi pour étendre ses activités de commercialisation et ses ventes dans d’autres marchés asiatiques.

« Le marché asiatique est un élément clé de la croissance future du secteur des légumes de serre de l’Ontario. Nous commençons juste à réaliser les résultats positifs de nos efforts et nous espérons former d’autres liens commerciaux, exporter davantage de produits et faire pousser encore plus de légumes de serre en Ontario », ajoute Trombley.

Ce projet a été financé en partie par le programme Cultivons l’avenir 2 (CA2), une initiative fédérale-provinciale-territoriale. L’Agricultural Adaptation Council participe à la prestation du programme CA2 en Ontario.