Piglets

Le partage d’information aide l’industrie ontarienne du porc à contrôler des maladies graves

Réduire des flambées dévastatrices de maladies est la principale priorité de l’Ontario Pork Industry Council.

Le Conseil a vu des maladies comme le syndrome reproducteur et respiratoire porcin (SRRP) et le virus de la diarrhée épidémique porcine (VDEP) attaquer l’industrie porcine ontarienne. C’est pourquoi il a créé le programme de contrôle local et éradication (CLÉ) afin de réduire et de gérer les flambées de ces maladies. Le nouveau programme de biosécurité met l’accent sur la collaboration, la communication et le partage d’information à l’échelle de l’industrie pour aider à préparer les gens afin qu’ils sachent quoi faire en cas de flambée et comment prévenir la transmission des maladies.

Le SRRP et le VDEP se transmettent rapidement et peuvent dévaster un troupeau. Le fait de savoir quand et où se produit une flambée de maladie peut vraiment aider à contrôler et à éliminer ces maladies. C’est pourquoi une carte interactive a été créée par l’Ontario Pork Industry Council pour identifier volontairement les exploitations porcines en Ontario, y compris les emplacements où l’on retrouve des cas de SRRP et de VDEP. Le partage de cette information avec tous les intervenants de l’industrie est le fondement de cette initiative et les producteurs porcins ainsi que les vétérinaires peuvent s’inscrire pour avoir accès à la carte.

La carte est définitivement bien appréciée avec 55 % des 2 057 exploitations porcines en Ontario participant volontairement au programme. Celui-ci est unique en son genre parce que sa réussite est due à la participation ouverte et à la collaboration des membres de l’industrie du porc en Ontario. Ce programme favorise un meilleur partage volontaire de l’information sur les maladies et une collaboration accrue avec les producteurs participants – le tout axé sur la biosécurité ainsi que sur le contrôle et l’éradication des maladies.

« Ce programme a aidé à contrôler et à éliminer le VDEP dans les porcheries affectées », déclare Mme Karen Sanders, responsable du programme CLÉ. « Le partage de l’information est un élément tellement important et utile – même pour les producteurs malchanceux qui connaissent une flambée de maladie. Ce problème nous affecte tous et lorsque tout un groupe de producteurs essaient de résoudre un problème, des solutions innovatrices surgissent. » Le programme CLÉ a également aidé à déterminer le statut du SRRP des exploitations porcines participantes – une maladie grave qui coûterait quelque 130 millions de dollars à l’industrie porcine canadienne chaque année.

La carte interactive améliore la communication et la transparence entre les membres de l’industrie porcine. Les participants peuvent se connecter à la carte pour visualiser les emplacements touchés par le SRRP et obtenir de l’information des producteurs. Si une nouvelle flambée se produit quelque part, tous les membres recevront un avis avec des renseignements pertinents. Dans le cas d’une flambée du VDEP, de l’information sur les lieux ou installations infectés est également partagée avec les fournisseurs de services à fort impact. Ceux-ci comprennent les fournisseurs de services de transport et d’aliments pour animaux et cette information les aide à réduire la transmission de maladies.

Ce projet a été financé en partie par le programme Cultivons l’avenir 2 (CA2), une initiative fédérale-provinciale-territoriale. L’Agricultural Adaptation Council participe à la prestation du programme CA2 en Ontario.