Un programme d'incubation financé par Cultivons l'avenir 2 soutient le démarrage d'entreprises alimentaires locales

Par Lilian Schaer

Un incubateur d’entreprises alimentaires sans but lucratif de Toronto aide des entrepreneurs à donner des ailes à leur entreprise naissante.

Food Starter offre, à faible coût, des installations de préparation, de transformation, d’emballage et d’entreposage des aliments aux entrepreneurs débutants, ainsi que des cours sur les aspects clés de l’industrie alimentaire, comme la salubrité, la conformité aux règlements, l’étiquetage, la comptabilité, la commercialisation, la gestion des affaires et les ressources humaines.

Le Toronto Food Business Incubator a conclu un partenariat avec la Ville de Toronto pour obtenir du financement de Cultivons l’avenir 2 afin de créer le programme Food Starter, lancé en novembre 2015.

« Beaucoup de participants ont d’excellentes recettes, mais ne possèdent pas toutes les connaissances nécessaires pour diriger une entreprise alimentaire », explique Carlos Correia, gestionnaire des installations de Food Starter. « Nous abordons tous les aspects de la création d’entreprise pour combler les lacunes d’information qui les empêcheraient de progresser. »

Les 24 clients du programme d’incubation Food Starter sont de nouveaux entrepreneurs qui bénéficient d’un accès à l’heure aux installations communes, selon les besoins, pour élaborer ou perfectionner de nouvelles recettes, accroître leur production ou se préparer à commercialiser leur premier produit.

Esther Jiang a suivi la formation et utilise les installations de l’incubateur pour lancer Gryllies, une gamme de sauces pour pâtes hyperprotéinées à base de farine de grillons provenant d’Entomo Farms, à Norwood, en Ontario.

« Food Starter nous a menés de façon déterminante sur la voie de la réussite. Dans le domaine de l’alimentation, il y a de nombreux facteurs à prendre en considération, et cet incubateur établit les bases qui nous permettront de conquérir le marché, dit-elle. Sans l’aide de Food Starter, tout aurait été 20 fois plus long, et je ne sais pas si j’aurais persévéré. »

Les clients profitent d’un accès à long terme aux sept accélérateurs de Food Starter; ils peuvent apporter leurs propres équipements dans des installations spécialisées et continuent à recevoir du soutien et des conseils des experts de Food Starter et des autres entrepreneurs.

Jaswant’s Kitchen est une entreprise familiale de mélange d’épices indiennes qui, selon la copropriétaire Simi Kular, était prête à se doter de ses propres locaux pour accroître sa production et intensifier ses activités.

« Food Starter nous a enseigné toutes les facettes d’une installation de production alimentaire, de la salubrité à la lutte antiparasitaire, en passant par les bonnes pratiques de fabrication, explique Mme Kular. Les enseignements des experts et des autres entrepreneurs sont inestimables; l’esprit de collaboration qui règne fait qu’il est agréable de venir travailler chaque jour. »

M. Correia indique qu’en définitive, l’objectif est d’amener les entrepreneurs à atteindre une échelle qui dépasse la capacité du programme d’accélération et à s’installer dans leurs propres locaux, comme l’a fait Rob Fuller de l’entreprise The Duke Brothers. M. Fuller a réussi à propulser son entreprise de café infusé à froid après moins d’un an de participation au programme d’incubation, et il est maintenant prêt à aller encore plus loin.

« J’avais une idée, mais je ne savais pas trop où me diriger et je n’avais pas vraiment de base. J’ai beaucoup appris en suivant les cours du programme Food Starter et en utilisant les installations mises à ma disposition, explique-t-il. On vous encourage à prendre de l’expansion, on comprend votre entreprise, et les affaires croissent rapidement depuis que j’ai commencé à diriger mon commerce grâce au soutien que j’ai reçu. »

Selon M. Correia, Food Starter répond à un besoin crucial de formation et de soutien en début de projet pour les nouvelles entreprises alimentaires de Toronto, et les installations offertes par l’incubateur sont très prisées.

« Notre objectif principal est de développer des entreprises. Nous créons des emplois et nous voyons déjà des résultats concrets puisque des entreprises participant au programme Food Starter embauchent du personnel à mesure qu’elles prennent de l’expansion », dit M. Correia.

« Nous n’aurions pas pu mener à bien ce projet sans le financement que nous avons reçu. Food Starter est un programme exceptionnel qui apporte un coup de pouce considérable aux entreprises naissantes, et les infrastructures qu’il offre n’existeraient pas si ce n’était de ce soutien », ajoute-t-il.

Food Starter a été financé en partie par l’initiative fédérale-provinciale-territoriale Cultivons l’avenir 2. Le Conseil de l’adaptation agricole participe à l’exécution de CA2 en Ontario.