L'Agricultural Adaptation Council

 

Un modèle de financement efficace – un processus de prise de décisions au niveau local par l’industrie et pour l’industrie

L’Agricultural Adaptation Council (AAC) est dirigé par un conseil d’administration qui représente ses membres diversifiés et offre des connaissances spécialisées sur les exigences des programmes de financement, l’agriculture et le négoce agricole.

La démarche de l’AAC est vraiment unique depuis ses débuts parce que l’industrie prend elle-même les décisions par l’entremise de ses membres élus au conseil d’administration. On a reconnu très tôt qu’il valait la peine de laisser des leaders dans le secteur de l’agriculture et du négoce agricole – qui font face pratiquement et quotidiennement à divers problèmes complexes et possibilités de l’industrie – prendre les décisions qui touchent leur secteur.

Le processus de prise de décisions de financement par les membres du conseil de l’AAC a été conçu pour répondre aux objectifs et aux priorités des organismes agroalimentaires. Ceci permet à l’industrie dans son ensemble de contribuer au processus et d’attribuer efficacement les fonds aux projets qui fourniront des bienfaits à long terme au plus vaste auditoire possible.

Lorsque l’AAC a été constitué en personne morale à l’été 1995 en vertu de la Loi sur les organisations agricoles et horticoles, il était formé d’une coalition de 47 organismes agricoles et ruraux ontariens. Le conseil comprenait 13 représentants élus provenant de tous les secteurs agricoles et ruraux ainsi que deux membres du secteur des intrants agricoles et du secteur des produits ajoutés/au-delà de la ferme.

L’AAC comprend maintenant plus de 60 organismes membres et le conseil d’administration est formé de 16 membres élus, y compris deux représentants de la jeunesse. Les membres du conseil jouent un rôle actif dans l’industrie et la diversité du conseil (secteurs, régions, âges et sexes) fournit de nombreux points de vue qui permettent de mieux desservir un client : l’industrie ontarienne de l’agriculture, de l’agroalimentaire et des produits agricoles.

La clé du succès de l’AAC a été et continue d’être sa collaboration avec les gouvernements fédéral et provincial. La démarche de l’AAC relativement à l’attribution de fonds permet à l’industrie de prendre des décisions à l’échelle locale pour l’industrie et ce modèle fait ses preuves depuis plus de 20 ans.