PCA: Santé des végétaux - Pratiques optimales visant la santé des végétaux

Objectif de la catégorie de projet : 

Les projets mettront l’accent sur l’amélioration de la santé des végétaux en élaborant et en évaluant des pratiques optimales visant la santé des végétaux.

Public cible – Qui devrait faire une demande?

Organisations et partenariats de producteurs et entreprises de transformation dans toute la chaîne de valeur qui veulent élaborer et évaluer des pratiques optimales concernant les priorités en matière de santé des végétaux

Projets admissibles

Les projets peuvent comprendre une ou plusieurs des activités suivantes et ils doivent inclure un plan d’application et de transfert de connaissances prouvées :

  • Élaboration de pratiques optimales ou de normes de l’industrie sur la santé des végétaux
  • Évaluation de pratiques optimales ou de normes de l’industrie sur la santé des végétaux

Exemples de projets

  • Évaluation de nouvelles technologies ou de nouveaux équipements pour améliorer la santé des végétaux
  • Analyse coûts-avantages des méthodes de dépistage du charançon du poivron dans les serres de l’Ontario
  • Évaluation économique de techniques de lutte biologique pour éliminer le charançon du poivron
  • Comparaison économique de pesticides et de modes d’épandage utilisés pour lutter contre le fulgore tacheté dans les fruits à noyaux
  • Comparaison économique de pesticides et de modes d’épandage utilisés pour lutter contre le tuta absoluta dans les plants de tomate

Priorités de la catégorie de projet

La priorité sera donnée aux :

  • Projets qui incluent une analyse de rentabilité des pratiques visant la santé des végétaux du point de vue économique
  • Projets qui peuvent avoir un impact sur plusieurs intervenants de l’industrie
  • Projets qui favorisent l’élaboration de programmes sur la santé des végétaux pour les produits qui ne sont pas présentement traités dans le cadre des processus actuels
  • Projets qui mettent l’accent sur de nouveaux ravageurs émergents, des cultures émergentes et les petites organisations

Financement disponible

  • Jusqu’à 50 % de toutes les dépenses admissibles pour les projets admissibles (aide financière à frais partagés)
  • Les demandes d’aide financière dépassant 50 % des dépenses admissibles doivent démontrer clairement comment le projet répond aux critères d’innovation et aux priorités de la catégorie de projet (voir ci-dessus) afin de pouvoir être considérées pour une aide financière maximale de 75 % des dépenses totales admissibles
  • Aide financière à frais partagés recommandée : jusqu’à 25 000 $ par projet

Durée du projet

  • Les projets approuvés à partir de décembre 2018 doivent être achevés d’ici le 1er décembre 2020.
  • Lorsqu’une justification solide est fournie, la date d’achèvement de projets approuvés à partir de décembre 2018 peut être prolongée jusqu’au 1er décembre 2021 pour appuyer des éléments critiques du projet et les demandes finales de remboursement, les rapports finals et les questionnaires sur les résultats du projet doivent être soumis à l’AAC au plus tard le 3 janvier 2022.

Dépenses admissibles

  • Dépenses directement reliées aux activités indiquées ci-dessous et qui sont également conformes à la Section F

Activités admissibles

  • Activités qui se conforment à la Section H
  • Activités qui améliorent la capacité et l’habileté de se préparer, de prévenir, de déceler et de réagir efficacement à des problèmes de maladies végétales infectieuses, mauvaises herbes ou ravageurs qui peuvent affecter le secteur élargi ou la société dans son ensemble
  • Activités qui démontrent des bienfaits pour le marché ou des systèmes d’assurance améliorés comme résultat direct de leur mise en œuvre
  • Mise en œuvre de nouvelles technologies ou de nouveaux équipements pour améliorer la santé des végétaux

Dépenses non admissibles

  • Voir la liste générale de dépenses non admissibles dans la Section G

Activités non admissibles

  • Voir la liste générale d’activités non admissibles dans la Section H
  • Activités non liées à l’amélioration de la santé des végétaux ou de la santé publique
  • Élaboration et mise en œuvre de programmes qui ne sont pas fondés sur des données scientifiques probantes